Corée du Nord - USA : Une paix menacée ?

ACTUALITES – En Janvier 2017, Donald Trump était investi président des Etats-Unis d’Amérique,  celui-ci a alors commencé à s’imposer sur la scène internationale, cependant sa stratégie reste encore floue. Aujourd’hui, beaucoup s’inquiètent de la tactique qu’il pourrait adopter vis-à-vis de la Corée du Nord et de la réaction imprévisible de Kim Jung Un. Quels risques pour la paix et la stabilité ?

 

Français

North Korean Performing Arirang - Wikimedia Commons

  • La stratégie américaine en Corée du Nord.

Les présidents américains qui ont précédés Donald Trump se sont toujours montrés très patients envers le régime Nord-Coréen. Ces deux pays sont toujours techniquement en guerre. La guerre de Corée (1950-1953)  n’a pas débouché sur un accord de paix et seul un armistice a été signé en 1953 [1]. Depuis les années 90 et l’apparation des velléités nord-coréennes pour le nucléaire, des négociations ont été entreprises par les gouvernements américains successifs pour tenter de stopper la course la frénésie du régime de Pyongyang [2]. Cependant, leurs tentatives d'actions seuls n’ont pas connu de succès, et les gouvernements des Etats-Unis d’Amérique se sont donc tournés vers le Conseil de Sécurité après le premier test d’une ogive nucléaire par Pyongyang en 2006. La situation ne s’est toutefois pas améliorée et les sanctions- économiques pour la plupart- qui avaient été imposées à la Corée du Nord on échoué. La Corée du Nord ne semble pas prête d’abandonner le développement de son arsenal nucléaire. C'est ici la survie du régime qui est en jeux, autant pour des raisons de légitimité interne au pays que sur le plan international : en acquérant l’arme nucléaire, la Corée du Nord se met à l’abri d’attaques par des puissances étrangères. Malgré un certain attrait des Présidents américains pour la question nord-coréenne, ils se sont toujours attendus à voir le régime s’effondrer de lui-même, expliquant un certain laxisme dans leur politique vis-à-vis de la Corée du Nord [3].

 

  • Les solutions envisageables aujourd’hui

Donald Trump n’a pas, aujourd’hui, de réelle stratégie militaire, il est donc difficile de savoir sur quel terrain il va se positionner, cependant quelques éléments peuvent être identifiés. Donald Trump semble être enclin à utiliser les armes, sans réel plan d’attaque [4]. Selon l’Orient-Le-Jour, une guerre entre les Etats-Unis et la Corée du Nord serait possible à la suite d’une « erreur de calcul » de la part de Donald Trump [5]. De plus, l’administration américaine joue à un jeu dangereux, en étalant sa puissance devant un chef d’Etat très imprédictible. La force des bombes employées par les Etats-Unis sur l’Afghanistan a été analysé du côté du Japon comme une démonstration de force : cette bombe d’une puissance des plus importantes peut détruire des infrastructures souterraines, un message pour le régime nord-coréen qui a pris l’habitude de stocker ses armes et installer ses infrastructures militaires dans des tunnels pour les protéger [6].

Il est nécéssaire de bien comprendre la stratégie de Kim-Jung-Un [7]. Pyongyang cherche avant tout à s’approprier l’arme nucléaire pour garantir la survie du régime : l’arme nucléaire serait un moyen de dissuasion, permettant au régime de se protéger d’éventuelles tentatives de renversements par des puissances extérieures. Il ne faut donc pas voir l'accès de la puissance nord-coréenne à l'arme nucléaire comme une déclaration de guerre. Cependant le président américain actuel reste lui aussi très déroutant et à même affirmé vouloir intervenir si le gouvernement Chinois n’exerçait pas de pressions suffisantes sur Pyongyang. Cette déclaration arrive dans un moment tendu, puisque les manœuvres militaires annuels Sud-coréennes et Américaines vont avoir lieu dans les prochaines semaines, et celles-ci sont vues comme une menace par Pyongyang. Une intervention militaire serait très risquée pour les Etats-Unis mais aussi pour les pays autours et le président américain ne peut agir seul . L’imprévisibilité des deux régimes fait cependant craindre un affrontement armée même si cette éventualité serait catastrophique étant donné les armes nucléaires possédés par les deux pays.

La seule solution viable aujourd’hui n’est pas armée : seules les sanctions sont suceptibles d'avoir un impact. Cependant ces sanctions doivent isoler totalement la Corée du Nord et ne peuvent circuler que passer les produits de premières nécessités pour éviter une crise humanitaire. Ces mesures, si elles sont respectées par les Etats sur le long terme obligeront la Corée du Nord à s’ouvrir et mettront en danger le régime [8]. Cependant il est peu probable que le régime américain obtienne de la Chine qu’elle respecte un embargo sur la Corée du Nord. D’autres pays sont aussi loin de respecter l'application des sanctions contre la Corée du Nord, la Namibie par exemple construisait en 2016 une usine de fabrication de munition Nord-Coréenne.

 

EF - Assistante de Recherche

 

NOTES DE BAS DE PAGE :
-[1] Corée du Nord: les gesticulations de Donald Trump face à Kim Jong-un, Frédéric Koller, Le Temps, 18.04.2017. Accessible à : https://www.letemps.ch/opinions/2017/04/18/coree-nord-gesticulations-don...
-[2] A Vision of Trump at War, Philip Gordon, Foreign Affairs, May/June 2017 Issue. Accessible à: https://www.foreignaffairs.com/articles/2017-03-22/vision-trump-war.
-[3] A Vision of Trump at War, Philip Gordon, Foreign Affairs, May/June 2017 Issue. Accessible à: https://www.foreignaffairs.com/articles/2017-03-22/vision-trump-war.
-[4] Les guerres de Trump auront-elles lieu, Irène Mosalli, L’Orient-Le-jour, 20.04.17. Accessible à : https://www.lorientlejour.com/article/1047437/les-guerres-de-trump-auron...
-[5] Les guerres de Trump auront-elles lieu, Irène Mosalli, L’Orient-Le-jour, 20.04.17. Accessible à : https://www.lorientlejour.com/article/1047437/les-guerres-de-trump-auron...
-[6] Vu du Japon. MOAB, un message clair de Trump à la Corée du Nord, Ysana Takino, Courrier International, 15.04.17. Accessible à  http://www.courrierinternational.com/article/vu-du-japon-moab-un-message...
-[7] Corée du Nord: les gesticulations de Donald Trump face à Kim Jong-un, Frédéric Koller, Le Temps, 18.04.2017. Accessible à : https://www.letemps.ch/opinions/2017/04/18/coree-nord-gesticulations-don...
-[8] A Vision of Trump at War, Philip Gordon, Foreign Affairs, May/June 2017 Issue. Accessible à: https://www.foreignaffairs.com/articles/2017-03-22/vision-trump-war.
                                                                                                                
WEBOGRAPHIE :
-A Vision of Trump at War, Philip Gordon, Foreign Affairs, May/June 2017 Issue. Accessible à: https://www.foreignaffairs.com/articles/2017-03-22/vision-trump-war.
-Corée du Nord: les gesticulations de Donald Trump face à Kim Jong-un, Frédéric Koller, Le Temps, 18.04.2017. Accessible à : https://www.letemps.ch/opinions/2017/04/18/coree-nord-gesticulations-don...
- Guy Sorman : « Trump démontre son ignorance grave du dossier nord-coréen », Guy Sorman, Le Monde, 17.04.17. Accessible à : http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/04/17/guy-sorman-le-gouvernemen...
-The North Koera-Trump Nightmare, Nicholas Kristof, the New York Times, 20.04.2017. Accessible à : https://www.nytimes.com/2017/04/20/opinion/the-north-korea-trump-nightma...
- Le coup de bluff de Trump avec la Corée du Nord, Caroline Taïx, 20.04.17. Accessible à : http://www.lemonde.fr/chroniques-de-la-presidence-trump/article/2017/04/...
- Vu du Japon. MOAB, un message clair de Trump à la Corée du Nord, Ysana Takino, Courrier International, 15.04.17. Accessible à  http://www.courrierinternational.com/article/vu-du-japon-moab-un-message...
-Trump mulls military options for North Korea. They’re all grim, Nick Wadhams, The Japan Times, 20.04.2017. Accessible à : http://www.japantimes.co.jp/news/2017/04/20/asia-pacific/trump-mulls-mil...
-Donald Trump's North Korea 'armada' gaffe was dangerous buffoonery, Richard Wolffe, 19.04.2017. Accessible à : https://www.theguardian.com/commentisfree/2017/apr/19/donald-trump-north...

Category: