L’actualité dans tous ses états – 17 août 2018

La Revue de presse du Centre International pour la Paix et les Droits de l’Homme (CIPADH) revient sur deux éléments qui marquent l’actualité ces derniers jours. En premier lieu, les conséquences politiques de l’effondrement du point Morandi à Gênes. En deuxième lieu, le débarquement de 141 migrants de l’Aquarius en terre maltaise.

Français

Les conséquences politiques de l’effondrement du viaduc de Gênes

Le Temps revient sur la question de la responsabilité de l’effondrement du viaduc de Gênes qui a causé la mort à 39 personnes. Selon le quotidien suisse, une partie de cette responsabilité pourrait aller vers le Mouvement 5 étoiles (M5S). En effet, ce parti a fait campagne contre le projet de contournement du viaduc et contre le renouvellement des infrastructures dans la région de la Ligurie. En outre, en 2012, le conseiller municipal appartenant au M5S, Paolo Putti, affirmait que le pont Morandi pourrait tenir encore un siècle. Malgré les critiques de la presse et d’une partie de la population locale, le fondateur du mouvement, le génois Beppe Grillo, a réitéré son hostilité aux grands travaux dans son blog en affirmant que le viaduc était « malade dès sa naissance ». Selon le quotidien suisse, l’incident du viaduc de Gênes pourrait raviver les tensions entre le M5S et son allié gouvernemental, la ligue du nord, qui milite pour un renouvellement des infrastructures [1].

Néanmoins, comme le rappel le quotidien britannique, The Guardian, les critiques du leader de la ligue, Matteo Salvini, se sont surtout dirigées contre l’Union européenne. Selon Salvini, la réglementation européenne en matière de budget empêche l’Italie de dépenser davantage pour ses infrastructures. En réponse à de telles critiques, la commission européenne, à travers la voix d’un porte-parole, a répondu que les pays membres de l’UE sont libres de fixer leur priorité. En outre, la commission a rappelé que l’UE avait encouragé l’Italie à investir davantage dans ses infrastructures [2].

Dans un ton différent, Libération revient sur les attaques du gouvernement italien contre Autostrade per l’Italia, le groupe privé chargé de la maintenance des autoroutes dans la région. Ce groupe qui est dirigé par la célèbre famille Benetton est accusé par le gouvernement de ne pas avoir suffisamment investi ses profits dans la rénovation des autoroutes [3].

 

L’Aquarius quitte Malte pour Marseille

Le Huffington Post souligne le fait que le navire humanitaire met le cap sur Marseille, après avoir été prévenu que son pavillon allait être retiré par Gibraltar. Dans un  de ses tweet, SOS Méditerrané, une des ONG qui gèrent le bateau, a affirmé que son armateur lui demandait de se rendre à Marseille afin de clarifier sa situation politique et administrative. Comme le rappel le journal en ligne, le bateau humanitaire avait été refusé en Italie et à Malte. Néanmoins, après des négociations inter-gouvernementales, le navire a été autorisé à accoster dans le port de La Valette, en terre maltaise [4].  

Le Monde soutient que cette autorisation fut un soulagement, car ce navire était en train d’errer plusieurs jours avec 141 migrants à son bord. Le quotidien français rappelle que l’autorisation d’accoster à La Valette fut le fruit de la négociation entre la France, l'Espagne, l’Allemagne, le Luxembourg et le Portugal, qui se chargeront d’accueillir les migrants. Malgré le ton « anti-accueil » des tweets du ministre de l’intérieur italien, Matteo Salvini, l’Italie participera à l’accueil de 20 migrants de l’Aquarius selon un communiqué de La Valette [5].

 

 

 

 

Références

[1] NASI, Margherita. (16.08.2018). « Le Mouvement 5 étoiles mis en difficulté par l’effondrement du pont de Gênes », Le Temps,  Disponible en ligne : https://www.letemps.ch/monde/mouvement-5-etoiles-mis-difficulte-leffondrement-pont-genes. (Consulté le 17.08.2018).

[2] RANKIN, Jennifer. (16.08.2018). “EU rejects claim Genoa bridge collapse linked to its spending rules”, The Guardian, Disponible en ligne: https://www.theguardian.com/world/2018/aug/16/brussels-rejects-italy-claim-genoa-bridge-collapse-linked-to-eu-spending-rules. (Consulté le 17.08.2018).

[3] DELOUCHE, Charles. (16.08.2018). « Viaduc de Gênes : l’exécutif populiste accuse et se défausse », Libération, Disponible en ligne : http://www.liberation.fr/planete/2018/08/16/viaduc-de-genes-l-executif-populiste-accuse-et-se-defausse_1673041. (Consulté le 17.08.2018).

[4] AFP. (16.08.2018). « L'Aquarius met le cap sur Marseille pour "clarifier" la situation à propos de son pavillon », Le Huffington Post, Disponible en ligne : https://www.huffingtonpost.fr/2018/08/16/laquarius-met-le-cap-sur-marseille-pour-clarifier-la-situation-a-propos-de-son-pavillon_a_23503561/?utm_hp_ref=fr-international. (Consulté le 17.08.2018).

[5] CHASTAND, Jean-Baptiste & NASI, Margherita. (17.08.2018). « Entre deux Tweet xénophobes, Salvini accueille des migrants », Le Monde, Disponible en ligne : https://www.lemonde.fr/europe/article/2018/08/17/entre-deux-tweet-xenophobes-salvini-accueille-des-migrants_5343400_3214.html. (Consulté le 17.08.2018).

Category: