L’actualité dans tous ses états – retour sur l’année 2017

ACTUALITÉ – La Revue de Presse du Centre International pour la Paix et les Droits de l’Homme (CIPADH) présente les points forts de l'actualité des droits humains. A l’occasion de cette première semaine de 2018, nous revenons sur les évènements marquants de l’année 2017. Retour sur le mouvement #metoo, les développements démocratiques inquiétants dans de nombreux pays développés, les tensions et conflits internationaux et la question écologique du réchauffement climatique.

Français

#metoo et la culture du viol

Sur le plan social, l’année 2017 a été marquée par le mouvement #metoo, qui a vu le jour après la publication de l’article du New York Times révélant des accusations de viols et d’agressions sexuelles contre le producteur hollywoodien Harvey Weinstein. Suite à cette affaire,  plus de 50 femmes du milieu cinématographique ont témoigné des agressions dont elles ont été victimes. Ceci a mené à l’émergence du mouvement #metoo sur les réseaux sociaux, à travers lequel des femmes et des hommes du monde entier ont pu partager leurs expériences avec le harcèlement ou les agressions sexuelles, ouvrant ainsi un débat plus large sur la ‘culture du viol’ et son cadre légal inadapté dans de nombreux pays. Le CIPADH a précédemment couvert cette actualité en se questionnant sur le rôle inadéquat de la loi dans la définition du viol ou d’agressions sexuelles.      

Développements démocratiques inquiétants et conflits meurtriers

Politiquement, plusieurs grandes puissances démocratiques ont suscité l’inquiétude internationale en 2017, à commencer par les Etats-Unis avec l’élection à la maison blanche de Donald Trump, le milliardaire républicain, qui a pris ses fonctions le 20 janvier. Durant la première année de son mandat, le CIPADH a écrit de nombreux articles traitant des divers développements politiques des Etats-Unis ayant fait polémique, notamment le conflit nucléaire avec la Corée du Nord ou les débats au sujet de la liberté d’expression au sein du pays, provoqués par la mort d’une militante antiraciste durant une manifestation néo-nazi à Charlottesville. La Turquie a, elle aussi, été mise en exergue au cours de cette année, à cause du referendum turc du 16 avril, dont les résultats favorables ont augmenté les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan. De nombreuses critiques voient ce projet de réforme comme un premier pas vers la création d’un nouvel Etat autoritaire. Sur ce thème, le CIPADH s’est concentré sur les changements à l’éducation nationale annoncés en juin 2017, qui visent à supprimer la théorie d’évolution de Darwin des programmes scolaires et à ajouter des cours de religion obligatoires. Finalement, la Catalogne a aussi fait l’objet d’une grande attention médiatique après le referendum illégal tenu en octobre 2017, dont les 90% de voix favorables à l’indépendance de la région espagnole n’auront finalement aucun impact sur son statut, étant donné l’illégalité et l’inconstitutionnalité du vote. Toutefois, des violences importantes et une poursuite en justice des instigateurs de ce referendum auront tout de même découlé de ces évènements.

En outre, de nombreux violents conflits continuent à attirer l’attention de la communauté internationale, comme par exemple la lutte contre Daech et la récente perte de territoire de l’organisation terroriste après la libération de Mossoul en juillet par l’armée irakienne et de Raqqa en octobre par les membres des Forces Démocratiques Syriennes. A ce sujet, le CIPADH s’est interrogé, à l’occasion de la définition du mois, sur le statut de Daech et le débat subséquent concernant l’appellation « Etat Islamique ».  Un autre conflit se déroulant au Moyen Orient a pour acteur principal l’Arabie Saoudite, qui a imposé en juin 2017 une « mise en quarantaine » du Qatar, accusé de financer le terrorisme islamique. Cette rupture de relations diplomatiques concerne aussi d’autres pays alliés : les Emirats Arabes Unis,  Bahreïn, le Yémen et l'Egypte. En dernier lieu, le génocide ethnique des Rohingyas au Myanmar est un fait important de l’année 2017 et a été au centre de conversations à travers le monde.  

Réchauffement climatique

Pour finir, la question écologique a pris de l’ampleur pendant l’année 2017, en particulier à cause des catastrophes naturelles causées par le réchauffement climatique. En effet, les ouragans Katia, Harvey, Irma, José et Maria ont cette année fait des ravages dans les Iles pacifiques et aux Etats-Unis, entrainant des conséquences humaines et matérielles dépassant les moyennes des années précédentes. De plus, 2017 a été, d’après les scientifiques, l’une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées. Le CIPADH a examiné ce sujet en traitant des Iles Fidji, qui sont particulièrement menacées par les changements qu’entraine le réchauffement climatique. D’autre part, nous avons aussi abordé le thème de l’administration Trump niant l’impact du changement climatique, expliquant ainsi sa décision de se retirer d’accords écologiques comme ceux de Paris.     

 

Par Manon Fabre – Assistante de Recherche au CIPADH

 

Category: