La ségrégation sexuelle dans le sport : une possible source de discrimination ?

ACTUALITÉ - De nos jours, la majorité des compétitions sportives sont partagées entre épreuves féminines et épreuves masculines. Cette ségrégation des sexes fait pourtant l’objet d’interrogations. C’est tardivement que la pratique sportive féminine s’est développée : c’est au XXème siècle que les femmes ont commencées à creuser leur place dans le monde du sport. A partir de ce moment-là, la plupart des compétitions ont distinguées femmes et hommes, il existe toutefois quelques exceptions comme dans le milieu de l’équitation. Par ailleurs, de nombreuses athlètes féminines ayant une apparence trop masculine ont été l’objet de débats ces dernières années. De plus, la participation des athlètes transsexuels est souvent compliquée. Inversement, des personnes ne s’identifiant aujourd’hui comme n’appartenant à aucun sexe militent pour abolir cette ségrégation sexuelle dans le sport. Ces problématiques nous amènent à nous interroger aujourd’hui sur le lien entre discriminations et ségrégation sexuelle dans la pratique sportive ?

 

Français

Caster Semenya aux JO de Londres - Source : Wikimedia Commons

  • Le cas de Caster Semenya

Ces dernières années, le cas de l’athlète Caster Semenya a souvent fait l’objet de polémiques et d’une importante couverture médiatique. Au mois d’août 2017, lors des mondiaux d’athlétisme à Londres, l’athlète Sud-Africaine a, de nouveau, remporté l’or sur le 800 mètre. C’est son troisième titre mondial. Sa participation aux mondiaux d’athlétismes a encore donné lieu à des remarques sur son physique. Des voix considèrent encore aujourd’hui que celle –ci devrait concourir dans la catégorie des hommes [1]. Ce débat parait abaissant et discriminant mais revient pourtant à chaque fois que Caster Semenya entre sur la piste. C’est en 2009 qu’elle avait pour la première fois fait parler d’elle, aux mondiaux d’athlétisme de Berlin, en Allemagne [2]. Pour ses détracteurs, son physique serait trop masculin, elle ne présente que peu de poitrine et a une silhouette plus imposante que ses adversaires. Ces raisons les poussent à arguer que sa participation aux compétitions dans les catégories féminines remettrait en question le caractère équitable de la course [3]. Elle a fait l’objet de nombreux tests lors de sa participation aux compétitions sportives, visant à vérifier la présence d’organes génitaux féminins ainsi que sa production de testostérone [4]. Elle a d’ailleurs été interdite de concourir pendant un certain temps. La pratique de ces tests et ces interrogations semblent dangereusement discriminatoires. Tout d’abord de quel droit peut-on se permettre de remettre en question la « féminité » de cette athlète ? De plus, comment définir la « féminité » ? A côté du cas de Caster Semenya, cette pratique de ségrégation sexuelle dans le sport affecte aussi les personnes transsexuels ou ne s’identifiant a aucun genre. Ces scandales et ces questionnements sont de solides raisons de douter du bienfondé de la ségrégation sexuelle dans la pratique sportive et en particulier dans la pratique sportive de haut niveau.

 

  • La ségrégation sexuelle dans le sport est-elle fondée et nécessaire ?

Face au cas de Caster Semenya des règles pour évaluer la féminité des athlètes ont été mis en place pour les Jeux Olympiques de 2012. Ces règles statuent principalement sur les femmes atteintes d’hyperandrogénie, c’est-à-dire d’une production de testostérone plus élevée que la moyenne. Le Comité Internationale Olympique a considéré, dans une note de 2012, que si le taux de testostérone de certaines femmes dépassait une moyenne, celles-ci seraient interdites de concourir dans la catégorie des femmes si elles n'acceptaient pas un traitement pour faire diminuer ces taux de testostérone. Dans cette note, le CIO souligne que ces mesures n’ont pas pour but d’instaurer une discrimination entre les sexes [5], cependant, les bases scientifiques de cette régulation peuvent être discutées. Le critère du taux de testostérone pour juger de la féminité d’une personne est aujourd’hui largement débattu [6]. De plus cette ségrégation n’est pas uniquement un problème pour les femmes atteintes d'hyperandrogénie mais concerne aussi les athlètes transsexuels ou les athlètes ne s’identifiant à aucun genre.

La raison principale pour laquelle  il existe aujourd’hui une séparation sexuelle dans les compétitions sportives réside dans l’affirmation que les hommes seraient plus forts, plus rapides et auraient de meilleures performances sportives que les femmes [7]. Ces différences de résultats s’expliqueraient par des différences physiques et physiologiques entre les deux genres. Cependant, cette ségrégation soutient les pratiques discriminatoires entre les hommes et les femmes, alors même que, la Charte olympique dans les « principes fondamentaux de l’olympisme » stipule « La pratique du sport est un droit de l’homme. Chaque individu doit avoir la possibilité de faire du sport sans discrimination d’aucune sorte et dans l’esprit olympique, qui exige la compréhension mutuelle, l’esprit d’amitié, de solidarité et de fair-play ».

 

 

Les discriminations entre hommes et femmes existent toujours et la ségrégation sexuelle dans le sport interroge. La politique du Comité International Olympique a évolué ces dernières années : pour les Jeux Olympiques de 2016 les tests de testostérone ont été abandonnés. Concernant les athlètes transsexuels, ceux-ci ne pouvait participer aux compétitions sportives chapeautés par le CIO que sous certaines règles mise en place en 2003 : « après deux ans de traitement hormonal et devaient avoir impérativement subi une opération de changement de sexe » [8]. Depuis 2016, l’opération chirurgicale de changement de sexe n’est plus obligatoire pour participer aux compétitions sportives de haut niveau, toutefois, les tests de testostérone pourront toujours être nécessaires dans certains cas [9]. Des avancées sont donc à noter mais il semble qu’il y ait aujourd’hui un flou important sur les raisons de la ségrégation sexuelle dans le sport et sur les critères de séparation des hommes et femmes dans les compétitions. 

 

 

NOTES DE BAS DE PAGE :

-[1]Bouchez, Yann. “Mondiaux d’athlétisme : Et si on laissait Caster Semenya enfin tranquille ?” Le Monde.fr, August 13, 2017. http://www.lemonde.fr/athletisme/article/2017/08/13/mondiaux-d-athletism....

-[2]Bouchez, Yann. “Mondiaux d’athlétisme : Et si on laissait Caster Semenya enfin tranquille ?” Le Monde.fr, August 13, 2017. http://www.lemonde.fr/athletisme/article/2017/08/13/mondiaux-d-athletism....

-[3] Bouchez, Yann. “Mondiaux d’athlétisme : Et si on laissait Caster Semenya enfin tranquille ?” Le Monde.fr, August 13, 2017. http://www.lemonde.fr/athletisme/article/2017/08/13/mondiaux-d-athletism....

-[4]“Caster Semenya Delivers Poignant Message While Savoring Gold Medal.” Accessed August 25, 2017. https://sports.yahoo.com/news/semenya-delivers-poignant-message-while-00....

-[5] International Olympic Committee, Medical and Scientific Department ,IOC Regulations on Female Hyperandrogenism, 2012. Disponible sur : https://stillmed.olympic.org/Documents/Commissions_PDFfiles/Medical_comm...

-[6]“JO: Tester La Testostérone Pour Déterminer Le Sexe D’une Athlète Est-Il Juste?” Slate.fr. Accessed August 25, 2017. http://www.slate.fr/life/60111/jo-genre-testosterone.

-[]Sanders, Alice. “Is Gender Segregation in Sports Necessary?” How We Get To Next, July 14, 2016. https://howwegettonext.com/is-gender-segregation-in-sports-necessary-dc1....

-[]“Des JO Ouverts Aux Athlètes Trans’ sans Restriction ? Une Révolution Sportive Salutaire.” Leplus.nouvelobs.com. Accessed August 28, 2017. http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1473862-des-jo-ouverts-aux-athl....

-[]“Des JO Ouverts Aux Athlètes Trans’ sans Restriction ? Une Révolution Sportive Salutaire.” Leplus.nouvelobs.com. Accessed August 28, 2017. http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1473862-des-jo-ouverts-aux-athl....

 

WEBOGRAPHIE :

-Bouchez, Yann. “Mondiaux d’athlétisme : Et si on laissait Caster Semenya enfin tranquille ?” Le Monde.fr, August 13, 2017. http://www.lemonde.fr/athletisme/article/2017/08/13/mondiaux-d-athletism....

-International Olympic Committee, Medical and Scientific Department ,IOC Regulations on Female Hyperandrogenism, 2012. Disponible sur : https://stillmed.olympic.org/Documents/Commissions_PDFfiles/Medical_comm...

-“Caster Semenya Delivers Poignant Message While Savoring Gold Medal.” Accessed August 25, 2017. https://sports.yahoo.com/news/semenya-delivers-poignant-message-while-00....

-“Des JO Ouverts Aux Athlètes Trans’ sans Restriction ? Une Révolution Sportive Salutaire.” Leplus.nouvelobs.com. Accessed August 25, 2017. http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1473862-des-jo-ouverts-aux-athl....

-“JO: Tester La Testostérone Pour Déterminer Le Sexe D’une Athlète Est-Il Juste?” Slate.fr. Accessed August 25, 2017. http://www.slate.fr/life/60111/jo-genre-testosterone.

-“Le Dosage de La Testostérone Chez Les Sportives Est-Il Justifié ?” Franceinfo, July 29, 2015. http://www.francetvinfo.fr/sante/sexo/le-dosage-de-la-testosterone-chez-....

-Longman, Jeré. “Understanding the Controversy Over Caster Semenya.” The New York Times, August 18, 2016, sec. Olympics. https://www.nytimes.com/2016/08/20/sports/caster-semenya-800-meters.html.

-Sanders, Alice. “Is Gender Segregation in Sports Necessary?” How We Get To Next, July 14, 2016. https://howwegettonext.com/is-gender-segregation-in-sports-necessary-dc1....

- “This Gender Neutral Athlete Wants to End Sex Segregation in Sports - VICE.” Accessed August 25, 2017. https://www.vice.com/en_us/article/mvk33x/this-gender-neutral-athlete-wa....

-“Why Do We Still Divide Sports by Gender?” The Varsity, August 1, 2017. https://thevarsity.ca/2017/07/31/why-do-we-still-divide-sports-by-gender/.

Category: