Quelle éthique pour nos étiquettes ?

ANALYSES - Les usines textiles situés dans les pays en développement et les pays les moins avancés jouent bien souvent le rôle de fournisseur des enseignes multinationales. Cependant des scandales secouent régulièrement ces usines qui la une des médias. En effet, des atteintes à la santé des employés de ces usines, l’exploitation d’enfants ou de prisonniers sont souvent soupçonnés. Des initiatives internationales ont été prises cependant ces conditions de travail restent souvent méconnue et difficile à modifier. Pourquoi est-il compliqué de réguler les multinationales et leurs fournisseurs ? Comment peut-on faire respecter les droits de ces travailleurs ?

 

 

Français

Usine Textile aux environs du 19ème-20ème siècle - Source : Flickr

 

 

  • Des conditions précaires dans les industries textiles des pays en développement et des pays les moins avancés

De nombreux biens, dont les produits textiles, sont aujourd’hui produits dans les pays en développement et à destination des pays développés. Ces produit proviennent d’usines qui ignorent la règlementation internationale en matière de droits du travail et des droits de l’homme, en témoigne ces quelques exemples.

-Des messages d’appels à l’aide retrouvés sur des produits importés.

En 2012 un message trouvé dans un sac en papier distribué par le magasin Saks sur la 5ème Avenue à New York City avait fait le tour des journaux. Ce message avait été écrit par un camerounais prisonnier en Chine et forcé à travailler dans une usine de sac en papier [1]. Cependant ce type d’appel au secours n’est pas isolé. En 2014, un appel cousu sur l’étiquette d’une robe de l’enseigne Primark avait de nouveau fait parler des conditions de travails dans les entreprises de confection de vêtements [2].

       -Le scandale du Rana Plazza au Bangladesh

En 2013, le Rana Plazza, un bâtiment de 9 étages abritant entre autre des ateliers de confection textile s’est effondré au Bangladesh. Plus de 1100 personnes ont perdus la vie dans ce terrible accident [3]. La catastrophe du Rana Plazza a suscité de vives réactions. En effet, les ateliers de confection de ce bâtiment -dont certains étages avaient été construits illégalement- fournissaient leur production à des multinationales de l’habillement mondialement connues et implantées partout dans le monde. Des marques comme Camaïeu, C&A, Mango, Benetton ou encore Primark ont été identifiées comme ayant un lien avec les usines du Rana Plazza. Cet incident a beaucoup fait réagir la communauté internationale et ses acteurs, des voix s’élevant pour une mode plus éthique et une responsabilité des multinationales. Malgré tout, les accidents sont encore récurrents, en témoigne la récente explosion mortelle d’un autre atelier de confection au Bangladesh [4].

        -Les violations des droits des travailleurs au Myanmar

Un rapport d’un centre de recherche Néerlandais (SOMO) rendu public en février 2017 à mis en lumière les conditions déplorables dans lesquelles travaillent les ouvrier du textile au Myanmar. Le Myanmar a longtemps été isolé économiquement, cependant depuis la chute de la dictature militaire, les industries textiles sont venues en nombre s’installer dans le pays. Les travailleurs touchent souvent un salaire dérisoire et les horaires de travail sont excessifs. De plus, lors de l’enquête de ce centre de recherche, il a été observé que des enfants de moins de 15ans étaient présents dans les usines. Ajouté à cela, de nombreux travailleurs ne possèdent pas de contrat de travail : ils sont donc dans une situation très précaire et de soumission vis-à-vis de leurs employeurs. Dans les usines observées, beaucoup fournissent des multinationales comme H&M ou encore C&A. Les multinationales devraient être responsables de ces délits sur lesquelles elles ferment les yeux [5].

Ces exemples non exhaustifs prouvent à quel point les vêtements vendus par les grandes entreprises dans les pays développés ne sont pas éthiques. En effet, ces vêtements sont trop souvent produits dans des conditions répréhensibles. Cependant même si certaines solutions sont avancées, le processus de production est souvent difficile à tracer  et rend la régulation de ce marché bien compliqué.

 

  •  Un processus de production difficilement traçable

Malgré les nombreux scandales, la difficulté de traçabilité d’un produit textile est un obstacle majeur à la régulation de ce marché. Ce manque de transparence et de traçabilité est pointé du doigt par les défenseurs des droits de l’Homme comme Human Rights Watch. L’ONG internationale a publié un document en avril 2017 intitulé « Tirez le fil »sur ce sujet. Pour Human Rights Watch, il est aujourd’hui très difficile de savoir dans quelles conditions sont produits les vêtements disponibles sur le marché malgré les mentions « Made in … » [6]. De nombreuses entreprises ont accompli des progrès dans la transparence de leur filière de production, mettant à disposition des consommateurs les informations nécessaires sur l’usine et son adresse d’où sort l’objet. Pour l’ONG, cette transparence est nécessaire pour soutenir un mouvement de respect des droits de l’homme dans ces usines [7]. Aujourd’hui certaines entreprises comme Adidas, ASOS, Gap, H&M ou Nike se sont engagées et publient les noms et adresses dans lesquels leurs produits sont confectionnés ainsi que les noms et adresse de leurs sous-traitants. Cependant, cela n’a pas toujours été le cas et d’autres entreprises comme Armani, Carrefour, Desigual, Hugo Boss ou Mango ne se sont toujours pas engagées à publier de telles informations [8]. Des étapes ont donc été franchies, cependant de nombreux efforts restent nécessaires. Des initiatives ont été lancées au niveau international par de nombreux acteurs comme le Global Compact, détaillé ci-dessous.

 

  • Des solutions avancées pour réguler les multinationales : l’exemple du Global Compact

Il existe déjà de nombreux instruments de régulation mais ceux-ci sont souvent trop faibles et limités pour être appliqués. Certaines initiatives ont donc été avancées en parallèle d’un travail sur des règles contraignantes pour tenter de faire bouger les lignes. Parmi elle, le Global Compact ou Pacte Mondial est un projet de l’Organisation des Nations Unies reposant sur l’engagement volontaire des entreprises.  Le Global Compact a été lancé en 2000, Kofi Annan travaillant déjà depuis plusieurs années pour rapprocher les entreprises et l’ONU : une façon de reconnaitre le rôle centrale des multinationales sur la scène mondiale. L’idée au cœur de ce Pacte Mondial est de considérer les entreprises comme responsables socialement et sur le plan environnemental. Les multinationales doivent donc être soumises au droit international bien qu’elles échappent trop souvent aux instruments de régulations. Le Global Compact vise donc à guider les entreprises vers le respect des droits de l’Homme, du droit du travail, de l’environnement et à lutter contre la corruption [9] à travers 10 principes directeurs. De plus, le Global Compact vise à inscrire les multinationales dans un cadre de travail en matière social coïncidant avec les valeurs promues par l’ONU et les Objectifs du Développement Durable [10]. Un beau projet donc, qui en ce qui concerne les entreprises textile a vu Armor – Lux, Burberry Group plc, H&M, LVMH, Mango, Puma ou encore ASOS y participer. Cependant l’initiative du Pacte Mondial reste volontaire et non contraignante.

 

De nombreuses initiative donc, le Global Compact mais pas seulement. En effet, une coalition d’acteurs de la société civile a lancé en 2016 le Transparency Pledge sur lequel Human Rights Watch s’est basé pour rendre son document « Sur le fil ». L’OCDE a aussi émise de nombreuses lignes directrices et des instruments de droit international ont aussi été adoptés. Des initiatives qui ont menées à de nombreux progrès et surtout à une importante prise de conscience des conditions de production dans les usines textiles des pays en développement ou des pays les moins avancées. Malgré ces progrès il y a toujours aujourd’hui des personnes, forcées ou non, qui travaillent dans des conditions déplorables pour habiller les personnes des pays en développement à la recherche de produit toujours moins chères dont ils se débarrasseront souvent très rapidement.

 

EF - Assistante de Recherche au CIPADH

 

NOTES DE BAS DE PAGE :

-[1] “Un Appel Au Secours Découvert Par Une Cliente de Saks, À New York.” Franceinfo, May 2, 2014. http://www.francetvinfo.fr/monde/un-appel-au-secours-decouvert-par-une-c....

-[2] “Un Appel Au Secours Trouvé Sur Une Étiquette de Robe Primark.” LExpress.fr, June 24, 2014. http://www.lexpress.fr/styles/mode/un-appel-au-secours-trouve-sur-une-et....

-[3] Public Eye. “Bangladesh: Effondrement Du Rana Plaza – Public Eye.” Accessed July 31, 2017. https://www.publiceye.ch/fr/campagnes-et-actions/appels-urgents-de-la-ca....

-[4] “Bangladesh. Nouveau Drame Dans Les Usines de La Mort.” L’Humanité, July 9, 2017. https://www.humanite.fr/bangladesh-nouveau-drame-dans-les-usines-de-la-m....

-[5] Public Eye. “Victimes de La Mode: Violations Des Droits Humains Dans L’industrie Textile Au Myanmar – Public Eye.” Accessed July 28, 2017. https://www.publiceye.ch/fr/medias/communique-de-presse/victimes_de_la_m....

-[6] Human Rights Watch. “Tirez Le Fil.” Human Rights Watch, April 20, 2017. https://www.hrw.org/fr/report/2017/04/20/tirez-le-fil/necessaire-transpa....

-[7] Ibid.

-[8] Ibid.

-[9] “The Ten Principles | UN Global Compact.” Accessed July 28, 2017. https://www.unglobalcompact.org/what-is-gc/mission/principles.

-[10] “Our Mission | UN Global Compact.” Accessed July 28, 2017. https://www.unglobalcompact.org/what-is-gc/mission.

 

WEBOGRAPHIE:

-“A L’autre Bout de La Chaîne Du Textile, Un Salaire de Misère.” Accessed July 27, 2017. https://www.letemps.ch/suisse/2014/06/11/bout-chaine-textile-un-salaire-....

-“Audio: Bilan de l’initiative ‘Global Compact’ de l’ONU Avec Sa Directrice Lise Kingo.” Play RTS. Accessed July 28, 2017. https://www.rts.ch/play/radio/tout-un-monde/audio/bilan-de-linitiative-g....

-Avenue, Human Rights Watch | 350 Fifth, 34th Floor | New York, and NY 10118-3299 USA | t 1.212.290.4700. “More Brands Should Reveal Where Their Clothes Are Made.” Human Rights Watch, April 20, 2017. https://www.hrw.org/news/2017/04/20/more-brands-should-reveal-where-thei....

-“Bangladesh. Nouveau Drame Dans Les Usines de La Mort.” L’Humanité, July 9, 2017. https://www.humanite.fr/bangladesh-nouveau-drame-dans-les-usines-de-la-m....

-Clément, Naomi. “De Mystérieux SOS Cachés Dans Les Étiquettes de Primark.” Konbini France, June 30, 2014. http://www.konbini.com/fr/tendances-2/des-sos-caches-dans-les-etiquettes....

- “Docu : Dans Les Coulisses Troubles de H&M - Konbini.” Konbini France, May 30, 2014. http://www.konbini.com/fr/entertainment-2/docu-coulisses-usines-hm/.

-“Clothing & Textile | Business & Human Rights Resource Centre.” Accessed July 28, 2017. https://www.business-humanrights.org/sectors/apparel-textile/clothing-te....

-“Collectif Éthique Sur L’étiquette.” Collectif Éthique Sur L’étiquette. Accessed July 27, 2017. https://ethique-sur-etiquette.org/./.

Public Eye, “Bangladesh: Effondrement Du Rana Plaza – Public Eye.” Accessed July 31, 2017. https://www.publiceye.ch/fr/campagnes-et-actions/appels-urgents-de-la-ca....

- “Nos Revendications – Public Eye.” Accessed July 27, 2017. https://www.publiceye.ch/fr/themes-et-contexte/consommation/vetements/no....

- “Victimes de La Mode: Violations Des Droits Humains Dans L’industrie Textile Au Myanmar – Public Eye.” Accessed July 28, 2017. https://www.publiceye.ch/fr/medias/communique-de-presse/victimes_de_la_m....

-“Haïti-Crise/Sous-Traitance : Une Semaine de Mobilisation Annoncée Par Les Syndicats Ouvriers.” Accessed July 28, 2017. http://www.alterpresse.org/spip.php?article21913.

-Human Rights Watch. “Tirez Le Fil.” Human Rights Watch, April 20, 2017. https://www.hrw.org/fr/report/2017/04/20/tirez-le-fil/necessaire-transpa....

-“Industrie Textile - Observatoire Des Multinationales.” Accessed July 28, 2017. http://multinationales.org/Industrie-textile.

-“Le Groupe Zara Habille La Planète, Mais À Quel Prix?” Tdg.ch/. Accessed July 28, 2017. //www.tdg.ch/economie/entreprises/groupe-zara-habille-planete-prix/story/3....

-“L’effondrement Du Rana Plaza, Symbole Des Abus de La Fast Fashion.” LExpress.fr, April 14, 2017. http://www.lexpress.fr/styles/mode/l-effondrement-du-rana-plaza-symbole-....

-“Our Mission | UN Global Compact.” Accessed July 28, 2017. https://www.unglobalcompact.org/what-is-gc/mission.

-“Rana Plaza : Renforcement de La Protection Des Salariés Du Textile.” Accessed July 28, 2017. http://www.novethic.fr/isr-rse-a-suivre/details/rana-plaza-renforcement-....

-“The Ten Principles | UN Global Compact.” Accessed July 28, 2017. https://www.unglobalcompact.org/what-is-gc/mission/principles.

-“Un Appel Au Secours Découvert Par Une Cliente de Saks, À New York.” Franceinfo, May 2, 2014. http://www.francetvinfo.fr/monde/un-appel-au-secours-decouvert-par-une-c....

 

-“Un Appel Au Secours Trouvé Sur Une Étiquette de Robe Primark.” LExpress.fr, June 24, 2014. http://www.lexpress.fr/styles/mode/un-appel-au-secours-trouve-sur-une-et....

 

Category: