Sam et Salem Tome 1

Sam et Salem est la première bande-dessiner d’un auteur romand Joël Bussy,  plus connu sous  son pseudonyme Jôli.  Celle-ci raconte les aventures d’un jeune chrétien dans le monde musulman. Après avoir vécu onze ans dans un pays islamique et être entré en Europe, Jôli a constaté un manque d’objectivité de certains médias, d’un côté ils véhiculent des messages anti-occidentaux et de l’autre une image très négative de l’Islam. Ces opinions, souvent formulée sans nuance, sont à l’origine de la suspicion et de l’intolérance au sein de ces sociétés. Comme l’écrit si bien Jôli : « à travers la lecture de cette BD, je  souhaite donc encourager chacun à aller à la rencontre de l’autre afin de Bâtir des ponts et Détruire des préjugés.» [1]

Français

Sam et Salem Tome 1- Crédit M.Wannakula Aratchilage

Jôli raconte les aventures de Sam, un jeune chrétien partie en vacances dans un pays musulman. Il découvre  les différences culturelles entre son pays et son lieu de villégiature. Dans un premier abord, le pays ne l’attire pas particulièrement et il ne pense pas y revenir. Il reviendra mais pour y travailler, ce qui lui permettra de retrouver son ami Salem, un pieu musulman. Par une série de petites histoires, le dessinateur illustre les différences de perception entre les deux personnages, le chrétien et le musulman. Chacun tantôt s’amuse, tantôt ouvre de grands yeux devant ce qu’il apprend. Mais ils découvrent aussi – et le lecteur avec eux– tout ce qui les rassemble dans leur envie commune de faire au mieux. Il s'agit d'une belle introduction à l'Islam, plusieurs éléments y sont traités et permet au lecteur d'entrer et de comprendre celle-ci. Au travers de son œuvre Jôli illlustre parfaitement les 5 piliers de l’Islam, la Chahada, la prière, l’aumône, le jeune et le hadj.

« Cet album est à la fois léger et intelligemment écrit, avec un souci de sincérité et d’humour adapté à chacun. Le dessin, aux contours simples mais très expressifs, rend les personnages forts sympathiques. »[2]

« Au travers de 25 courtes histoires, Jôli cherche à interpeller le lecteur, en montrant qu'il est possible pour un chrétien (ou autre, bouddhiste, athée), d'avoir un ami muslman et vice versa. Humour, réflexion et découvertes qui ne laisseront pas le lecteur indifférent ! » [3]

Pour plus d'informations sur http://www.bechir.org/fr/

de Milinda Wannakula Aratchilage

 

[1] Jôli, "Sam et Salem", Bechir, France, 2014, pp.1-48

[2]Ibid.

[3]Ibid.

Category: