Colombie

Le "Non" des Colombiens : un échec pour la paix

Français

Le pari était important. Après avoir passé quatre ans à négocier avec le groupe armé, le gouvernement du Président Santos avait réussi à aboutir à des accords permettant notamment la fin du conflit, la reddition aux autorités de certaines figures dangereuses des FARC et la destruction de leurs armes. Le Président Santos avait promis que tout accord de paix serait confirmé par le peuple lors d’un référendum.

Subscribe to RSS - Colombie